Prof. Dr. Dominique Brancher
Professor
Dominique Brancher
Philosophisch-Historische Fakultät
Departement Sprach- und Literaturwissenschaften
Professur Brancher

Professor

Maiengasse 51
4056 Basel
Schweiz

Tel. +41 61 207 12 67
dominique.brancher@clutterunibas.ch

Dominique Brancher est professeure associée de littérature ancienne. Après des études de lettres à l’Université de Genève et un séjour de recherche à Oxford (St Johns College), elle obtient un DEA à l’Université de Paris X-Nanterre puis, en 2002, un Ph.D. à The Johns Hopkins University (sous la direction de Michel Jeanneret et Gérard Defaux).
Elle a enseigné comme assistante aux Universités de Berne et de Genève et comme professeure invitée à The Johns Hopkins University.
Elle participe à plusieurs projets de recherche nationaux et internationaux.

Azoulai, J., Fayolle, A., Séginge, G. et Brancher, D. (2019) « Métempsychoses, métensomatoses et métaphorimoses végétales (xvie-xviie siècles) Une mise en crise catégorielle ? », in Les métamorphoses, entre fiction et notion. Littérature et sciences (XVIe -XXIe siècles). Paris: Laboratoire LISAA, p. 243-263. Disponible sur: https://lisaa.u-pem.fr/fileadmin/Fichiers/LISAA/LISAA_editeur/Savoirs_en_texte/Metamorphoses/Brancher-Metamorphoses.pdf.   edoc
Brancher, D. et Réach-Ngô, A. (2019) « Trésor des récréations, Enfer du Decameron - Die fazetienhafte Kurzerzählung und ihre moralische Bewertung », in Plotke, S. et Seeber, S. (éd.) Schwanksammlungen im frühneuzeitlichen Medienumbruch. Transformationen eines sequentiellen Erzählparadigmas. Heidelberg: Universitätsverlag Winter GmbH (Germanisch-Romanische Monatsschrift. Beihefte), p. 153-173. Disponible sur: https://www.winter-verlag.de/en/assets/download/2zddb6556d194020ad63f94b2e73bf70de8/9783825379056/9783825379056.pdf.   edoc | Open Access
Poma, R., Sorokina, M. et Weill, N. (2019) « Cris et chuchotements. La mandragore entre magie naturelle et magie démoniaque », in Poma, R., Sorokina, M., et Weill, N. (éd.) Les confins incertains de la nature. Paris: Parot, p. 14-29.